Accès direct au contenu

  • Régions
  • le cnam mag'
  • ENF
  • La boutique du Cnam
  • En mobilité
  • Musée
  • Intranet


Le Cnam, dans la lignée de son histoire originale, dispose d’une expertise exceptionnelle dans le champ de l'économie sociale et solidaire qui lui permet de proposer des formations et  interventions variées et complémentaires.

 

Centre d’économie sociale (Cestes)

 Le Centre d’économie sociale propose aux dirigeants et aux cadres associatifs et coopératifs des diplômes  de niveaux I et II ainsi que des certificats de spécialisation.
Prenant en considération les savoirs expérientiels des adultes en formation, le Cestes met en œuvre une démarche spécifique de recherche-action, qui articule une réflexion sur les pratiques, les apports théoriques pluridisciplinaires et l’accompagnement de projets innovants.

 
Diplômes et certificats 
Stages courts et formations
 
Résolument tourné vers la formation supérieure des adultes, le Cestes mène des activités de recherche dans deux directions principales: l’économie sociale et solidaire et la formation par la recherche-action.
Ces activités de recherches sont menées en partenariat avec plusieurs laboratoires de recherche internes et externes au Cnam, dont le Comité de recherche de l’Alliance coopérative internationale (ACI) et l'association Acteurs, chercheurs, territoires d’économie sociale (Acte 1).
Ces travaux sont publiés dans des ouvrages et des articles scientifiques. Le Cestes travaille en étroite collaboration avec la Revue internationale de l’économie sociale (Recma) qui a des correspondants universitaires dans 20 pays, avec les Presses de l’économie sociale, les éditions REPAS, L’Harmattan et avec les éditions Dunod.
  

Chaire d’économie solidaire

La chaire d'économie solidaire mène des activités concernant l'ensemble de l'économie sociale et solidaire, avec une attention particulière portée sur ses innovations sociales et ses composantes associatives.Elle couvre les 3 missions du Cnam: l’enseignement, la recherche, la diffusion de la culture scientifique.
Elle propose notamment des formations professionnelles de niveau I qui s’adressent à des dirigeants et salariés de l’économie sociale et solidaire, des responsables de collectivités territoriales, mais également à un plus large public.

Enseignement
Ces formations se composent du:Recherche
Les recherches sont menées au sein du Lise (CNRS/Cnam) et de l’IFRIS (Laboratoire d’excellence-Sites) en coopération avec des centres étrangers (Louvain, Crises) et des réseaux de plusieurs continents (Réseau européen EMES, réseau latino-américain RILESS, Karl Polanyi Institute of political economy et avec l’accueil de doctorants pour lesquels un groupe ESS a été initié avec l’Université de Paris I dans le cadre du PRES.

Elles ont donné lieu à nombreuses publications de référence parmi lesquelles :
  • Chez Gallimard : Dictionnaire de l’autre économie (traduit en 4 langues)
  • Chez Fayard-Pluriel : L’économie solidaire, une perspective internationale (traduit en 3 langues),«L’association, sociologie et économie»
  • Au Seuil : Politique de l’association
  • Chez Erès, avec la direction de la collection «Sociologie et économie» : Sociologie des services, La gouvernance des associations, Socioéconomie et démocratrie, L’innovation sociale (dernières publications)
  • Chez Desclée de Brouwer avec la direction de la collection «Solidarité et société», L’économie sociale et solidaire aux prises avec la gestion, Entreprise sociale et insertion
Des interventions sont, par ailleurs, réalisées pour les collectivités territoriales dans l’élaboration de leurs politiques (Région Nord-Pas-de-Calais, Département de la Charente).

Diffusion de la culture scientifique
La chaire mène deux actions conjointes avec le soutien de la Caisse des dépôts et consignations:

Cnam entrepreneur(s)

 
Dans l'histoire, initiative économique et solidarité sociale ont été séparées. Aujourd'hui émerge, sur les territoires, un entrepreneuriat «solidaire» qu'il convient d'accompagner.
Pour répondre à cet enjeu, Cnam entrepreneur(s) propose aux entrepreneurs de l’ESS –qu’ils soient en phase de création ou de développement d’activité, voire de reprise– des modules inscrits dans ses certifications, notamment dans le cadre du Titre professionnel Entrepreneur de petite entreprise, permettant de suivre des parcours de formation adaptés à l’entrepreneuriat solidaire.


Trois modules ont été développés, et sont dispensés par des professionnels, spécialistes de l’ESS:
  • Introduction à l’économie sociale et solidaire (ESS) – Comment savoir si mon projet s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire?
    Ce module permet au porteur de projet de découvrir les principales caractéristiques du champ de l’ESS sur son territoire et de vérifier si son projet s’y inscrit.
  • Combinaison des ressources – Comment réaliser l’équilibre économique de mon activité?
    Ce module permet au porteur de projet de déterminer les ressources non marchandes et non monétaires qu’il peut agréger avec les ressources marchandes.
  • AGIR – Comment construire et mener mon projet de développement d’activité?
    Module structurant, il permet d’acquérir une pratique de la gestion de projet en entrepreneuriat solidaire, de développer une culture de la formalisation, de l’évaluation du projet, sans omettre la nécessaire communication amont, aval et avec son environnement pour partager et valoriser son projet.
 
Cnam entrepreneur(s) déploie des formations-développement d’accompagnement entrepreneurial en phase avec les réalités professionnelles, fortement inscrites dans l’économie des territoires, et nourries par la recherche. Deux parcours de formation visent à cultiver les comportements entrepreneuriaux et permettent l’acquisition des compétences associées au service de projets d’entrepreneuriat solidaire: 
A l’intérieur de ces deux parcours sont intégrés les modules dédiés à l’économie solidaire.
Pour aller plus loin dans l’accompagnement des projets, et en particulier les projets liés à l’ESS, le Cnam a lancé Project(s) Lab, un incubateur alliant:
  • sensibilisation des élèves du Cnam,
  • rencontres thématiques, pour approfondir la réflexion à l’entrepreneuriat, échanger et partager,
  • accompagnement,
  • formation-développement permettant la maturation des projets et des compétences entrepreneuriales,
  • accès facilité aux ressources du Cnam.




 
Nos enseignants-chercheurs ont publié